Du miel « made in » Senonches

La préservation de l’environnement est un engagement collectif indispensable pour l’avenir de notre planète et la qualité de vie des futures générations. Beaucoup d’espèces animales et végétales sont en voie de disparition. Leur conservation est une mission essentielle à la protection du patrimoine naturelle. L’abeille joue un rôle majeur pour le maintien de la biodiversité, c’est un insecte pollinisateur duquel dépend la reproduction d’une grande partie d’espèce végétales, cultivées ou sauvages. Elle nous procure aussi les produits de la ruche : miel, cire, pollen, propolis, gelée royale.

.
En juin dernier, la commune de Senonches recevait ses premières colonies d’abeilles noires.

Avec ce rucher conservatoire mis en place en partenariat avec le Centre d’Etude Technique Apicole de l’Abeille Noire, la ville s’investit dans la conservation de cette espèce locale indispensable au bon maintien de la biodiversité. En plus d’être de fabuleuses productrices de miel, elles permettent un fleurissement de nos jardins et une production dynamique de nos arbres fruitiers.

Pour une première saison, les abeilles senonchoises ont fait plus que ce qu’on espérait !

Une récolte de miel digne de ce nom : 117 kg d’un beau miel d’été ambré qui sera prochainement mis en vente à la boutique du Château-Musée de Senonches. Cette belle production est la preuve que la conservation de l’abeille noire à Senonches est en bonne voie.

Comment est produit le miel ?
Après avoir butinée (250 fleurs à l’heure), l’abeille retourne à la ruche avec le nectar stocké dans son jabot. C’est alors que débute le processus de transformation du nectar en miel. Une enzyme présente dans sa salive va permettre la production de glucose et fructose. Cette butineuse confiera ce précieux liquide à une receveuse qui à son tour le passera à une autre receveuse, jusqu’à atteindre le taux de glucose et de fructose juste. Ensuite, il est stocké dans les alvéoles pour être déshydraté. La température et le taux d’humidité dans la ruche sont régis par les ventileuses. Cette ventilation est essentielle à la maturation du miel qui sera ensuite operculé pour sa conservation. Le miel est stocké pour permettre aux abeilles d’avoir une réserve de nourriture pour la saison hivernale.

Comment récolte-t-on le miel ?
C’est là que l’apiculteur intervient. Lorsque la colonie a produit assez de réserve de nourriture pour sa survie, l’apiculteur munit la ruche d’une hausse avec des cadres que les abeilles garniront de miel. Ainsi, il pourra récupérer ce miel sans compromettre la survie de la colonie.

Avis aux gourmands : la boutique du Château est ouverte
De Pâques à la Toussaint :
Du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h

En basse saison :
Du mercredi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h30 et le dimanche de 14h30 à 17h30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *