Tous les articles par Jimmy DROUIN

DES CHANSONS PLEIN LA TÊTE

Ils sont issus de l’émission télévisée « N’oubliez pas les paroles », d’autres ont fait « The Voice » ou « L’eurovision »… Ils aiment la chanson Française et ont décidé de se rassembler pour présenter un concert à Senonches le Samedi 25 Février 2023 à la Salle des fêtes (20H30)

Venez découvrir le spectacle et reprendre avec les artistes ces airs célèbres.

Au programme : des tubes d’hier, d’avant-hier et d’aujourd’hui, destinés à ravir les spectateurs de tous âges.

Une douzaine d’artistes seront sur scène bénévolement. Les fonds collectés par les concerts seront versés à une association caritative.

Si pour l’instant la liste des chansons interprétées n’a pas fuité, il y a fort à parier qu’on entendra les grands classiques allant de Claude François à Maître Gims en passant par Hallyday, Luciani, Hardy, Piaf ou Stromae et d’autres…

Concernant les artistes présents la liste peut évoluer jusqu’à la dernière minute mais les noms de Maureen, Dorian, Léa, Mickaël (N’oubliez pas les paroles), Enzo (Eurovision Junior) et plein d’autres… ont été avancés.

Humour, émotion, costumes, mise en scène… Ne ratez pas ce spectacle à Senonches !

A la Salle des fêtes
LE SAMEDI 25 FEVRIER 2023 (20H30)
Tarif : 12€

Réservations
à Office de tourisme / 02 37 37 80 11
+
Billetterie sur place le soir même

PLUi : REUNIONS PUBLIQUES

Le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) est un document juridique qui cadre le développement des communes pour les années à venir en termes de population, d’aménagements, d’environnement… C’est l’expression du visage futur du territoire des Forêts du Perche.

L’élaboration de ce PLUI a été lancée par délibération du 1er février 2018 par le Conseil Communautaire. Ce nouveau PLUI remplacera, une fois qu’il aura été approuvé, les deux PLUI en vigueur du Perche Senonchois et de l’Orée du Perche.

Vous avez pu prendre connaissance du diagnostic et du Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD) par le biais de plaquette de présentation et d’expositions.

La procédure d’élaboration du PLUI s’est poursuivie avec l’écriture de la partie règlementaire du PLUI, qui traduit les grandes orientations du PADD.

2 REUNIONS PUBLIQUES DE PRESENTATION DU PLUI SONT PROPOSEES :

Le 1er décembre 2022 à 18h00 à la salle des Fêtes de la commune de Senonches

Le 2 décembre 2022 à 18h00 à l’Espace socio-culturel de la commune de La Ferté-Vidame

Monsieur le Président de la communauté de communes des Forêts du Perche, Xavier NICOLAS, ainsi que l’ensemble des Maires des communes, vous invitent à ces réunions publiques sur le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal.

Après une présentation réalisée par le bureau d’études INGESPACES, un débat sera ouvert entre tous les participants.

Différents documents composant le PLUI sont déjà consultables au siège de la communauté de communes des Forêts du Perche, dans les mairies et sur le site internet de la communauté de communes des Forêts du Perche.

Dans le cadre de la concertation avec la population, un registre est disponible au siège de la communauté de communes des Forêts du Perche et dans chacune des mairies afin de recueillir vos attentes, suggestions et remarques au fur et à mesure du déroulement de la procédure d’élaboration et ce jusqu’à l’arrêt de projet.

Médiathèque de Senonches

La Médiathèque de Senonches a le plaisir de vous inviter à sa prochaine animation :

samedi 3 décembre 2022
de 17h à 19h
à la salle des fêtes de Senonches

Spectacle théâtral et musical « Boby à la pointe »

« Boby à la pointe » est une nouvelle création de la Compagnie « Textes & Rêves » (La Caravane des poètes) qui s’inscrit dans le cadre du Centenaire de la naissance de Boby Lapointe.

Chacun connaît Ta Katie t’a quitté, Aragon et Castille, La Maman des poissons … où l’on retrouve Boby Lapointe, ce baladin des mots, ce virtuose qui ose distordre le langage. Mais pour dire Boby, pour rendre hommage à ce « poète de l’herbette et des jeux de mots laids » comme il le disait de lui-même, le spectacle donnera à entendre d’autres auteurs, d’autres artistes du même acabit, à commencer par son cher ami Georges Brassens. Ils étaient amis dans la vie et leurs œuvres se rejoignent à bien des égards : le plaisir du verbe, leur regard sur la vie, leur manière de se moquer des conventions « avec du citron », leur humour …

Si le spectacle fait la part belle aux compositions de ces deux artistes, on y retrouvera aussi Raymond Devos, Jacques Prévert, Paul Verlaine, Raymond Queneau, Jean Tardieu…  sans oublier les plus contemporains comme Jean-Pierre Verheggen, Anne Sylvestre ou Valérie Rouzeau.

Pauline Maharaux mettra en scène tous ces textes venus d’ici, d’ailleurs, de Boby, de Brassens et des autres pour en créer un spectacle original et touchant.

Le spectacle « Boby à la pointe » c’est goûter à l’absurde, c’est une promesse de complicité et de fous rires. Cent ans plus tard, et dans ces temps particulièrement moroses, il faut bien « se marrer » comme disaient de concert les deux amis, Boby et Georges.

« Boby à la pointe » sera interprété par quatre artistes de la Caravane des Poètes :

Julie Autissier (chant), Lauri Lupi (piano et chant), Pauline Maharaux et Marie Poumarat 

Animation gratuite, tout public. Renseignements et/ou inscriptions au 02.37.37.37.29. ou mediatheque.senonches@foretsduperche.fr 

RAMASSER DES CHAMPIGNONS

foret-domaniale-senonches

La cueillette de champignons rencontre encore cette année un très gros succès. Certains reviennent le panier plein, d’autres les mains vides. Question de nez, d’expérience ou encore de chance, le plaisir est toujours au rendez-vous. Mais pour qu’il reste entier, quelques règles s’imposent.

Cette activité attire de plus en plus d’amateurs et de curieux en tout genre qui ne connaissent pas forcément les précautions à observer ni les règles à respecter en forêt publique. En parallèle, par habitude, les cueilleurs de longue date ont tendance à réduire leur niveau de vigilance… Les forestiers profitent alors de l’arrivée des vacances de la Toussaint pour rappeler les comportements à suivre afin de cueillir sans danger, de cohabiter en toute sécurité avec les autres usagers des massifs forestiers et de contribuer à préserver les milieux naturels.

LES CHAMPIGNONS ET L’ÉCOSYSTEME FORESTIER

Partenaires puissants des équilibres biologiques de la forêt, les champignons interviennent dans le fonctionnement de l’écosystème forestier. Mais ils n’ont pas tous la même relation à la forêt. Chaque espèce joue son rôle. Quand on parle des champignons en forêt, on évoque généralement soit la qualité gustative des champignons sylvestres (cèpes, girolles…), soit une maladie des rameaux ou des troncs, soit la pourriture du bois. Pourtant, le rôle des champignons ne se limite pas à ces aspects. Les champignons jouent un rôle essentiel à plusieurs titres.

Par leur richesse en espèces (plus de 1.000 espèces différentes de macromycètes dans certaines forêts), les champignons représentent un élément important de la biodiversité. Ils viennent en deuxième position après les insectes en ce qui concerne le nombre d’espèces.

Au niveau du sol, le mycélium constitue une ressource alimentaire essentielle pour les micro-organismes : bactéries, nématodes, insectes, vers… Les champignons servent aussi de nourriture pour des mammifères (cerfs, sangliers, écureuils et petits rongeurs), les limaces et les escargots, mais aussi de nombreux insectes (mouches, fourmis…).

Beaucoup d’espèces parmi les champignons décomposeurs se nourrissent de bois mort, décomposent les feuilles mortes de la litière en humus et participent pleinement au recyclage des éléments minéraux.

ENSEMBLE, RESTONS VIGILANTS !

PROMOUVOIR UNE CUEILLETTE RAISONNÉE

De toutes les formes, de toutes les couleurs, les champignons fascinent par leur diversité. On craint à juste titre les vénéneux, alors que les comestibles nous ravissent les papilles. Voici quelques règles simples à respecter pour contribuer à la sécurité de tous et au maintien d’une biodiversité essentielle aux massifs forestiers. En théorie, la cueillette de champignons doit être soumise à autorisation préalable du propriétaire (article 547 du Code civil). Dans les forêts domaniales, elle est tolérée mais elle doit se réaliser dans le cadre d’une consommation familiale, et les prélèvements doivent rester raisonnables et ne pas excéder 5 litres par personne.

Au-delà de 5 litres (équivalent à un panier de 5kg environ) par personne, la cueillette devient frauduleuse. Des contrôles peuvent avoir lieu et peut donner lieu à de lourdes sanctions :

    • entre 5 et 10 litres, le prélèvement est passible d’une amende de 135 € (article R163-5 du Code forestier) ;
  • au-delà de 10 litres, il s’agit d’un délit passible de 3 ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende (articles 311-3 du Code pénal et L163-11 du Code forestier).


LES FORESTIERS VOUS CONSEILLENT :

• Informez vos proches de votre destination // Tous les ans, les secours doivent être déclenchés pour rechercher des cueilleurs de champignons égarés.

• Renseignez vous sur le lieu de cueillette // Vérifiez que vous avez l’autorisation de ramassage. De plus, sachez que les parcelles de jeunes semis et en régénération sont interdites à la cueillette car les piétinements écrasent les jeunes pousses et mettent en péril les jeunes peuplements.

• Equipez-vous d’un panier // Les champignons sont fragiles et pourraient s’abîmer et s’écraser s’ils sont transportés dans un sac plastique. Triez votre panier à la lumière et vérifiez votre récolte. Laissez sur places les champignons non comestibles, sans les abîmer.

• Ne vous garez pas devant les barrières en forêt // Garez vous sur les espaces appropriés et respecter la signalétique. Ne bloquez ni les voies dédiées à l’intervention des secours ni celles consacrées aux travaux forestiers.

• Evitez de cueillir les champignons que vous ne connaissez pas // Cueillez des champignons de taille adulte et en bon état. Laissez sur place les plus petits ainsi que les vieux ou ceux qui sont abimés, qui ont subi le gel. Séparez les espèces connues de celles que vous ne connaissez pas.

• Contrairement aux idées reçues, arrachez le champignon en entier, et ne le coupez pas // Le pied du champignon contient d’importantes informations (feutre mycélien, forme de la base du pied, morceaux de bois, couleur…) qui facilitent son identification.

• N’enlevez pas de grosses mottes en prenant un champignon, ne retournez pas la terre autour // Respectez l’humus… Il s’agit de la couche de terre à la surface, d’environ dix centimètres de profondeur, qui est essentielle à la vie du champignon.

• Optez pour une tenue voyante et ne pénétrez pas dans les zones d’exploitation forestière ni les zones de chasse // Les calendriers de chasse sont consultables sur onf.fr et auprès des mairies de situation.

• Ne faites pas confiance aux applications mobiles pour identifier les champignons (elles se trompent dans la moitié des cas !). Dernier conseil et non des moindres : si vous ne savez pas si un champignon est comestible ou non (?), demandez l’avis d’un spécialiste, pharmacien ou mycologue. Avec près de 30.000 espèces en France, les forestiers vous incitent à la plus grande prudence. Les cas d’intoxication ont fortement augmenté ces derniers temps…

PARTAGEONS LA FORET

foret-domaniale-senonches

L’automne est une saison d’activité intense en forêt publique : balades, chasse, cueillette de champignons,… Tout le monde est le bienvenu. Mais en période de chasse, il est demandé de faire attention et de bien respecter les panneaux qui incitent à la prudence.

PREPARER SA SORTIE, POUR ÉVITER LES ZONES DE CHASSE

La saison de chasse est ouverte jusqu’à mi-février. Pour connaître les jours chassés, on peut se renseigner en mairie, ou sur le site onf.fr : https://www.onf.fr/chasse/les-calendriers-de-chasse-en-foret-domaniale

Il est donc important de se renseigner avant d’aller en forêt. Sur place, en préparation et lors des battues, des panneaux mobiles « chasse en cours » sont placés par les chasseurs sur les principaux chemins. Par sécurité, il est demandé de ne pas pénétrer dans ces secteurs délimités par ces panneaux. Enfin, il est recommandé d’adopter une tenue voyante ou de porter le fameux gilet jaune.

LA CHASSE, NECESSAIRE POUR AIDER LA FORÊT A FACE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES

La chasse est une composante de la gestion durable des forêts. Le forestier veut maintenir la présence d’une grande faune mais sans mettre en péril le milieu forestier. Aujourd’hui cet impératif est d’autant plus fort que les forêts souffrent du changement climatique : une situation qui oblige les forestiers à replanter pour reconstituer une forêt plus résiliente. Or les ongulés (cerf, chevreuil, sanglier) sont friands des jeunes pousses d’arbres.

En l’absence de prédateurs naturels, c’est la chasse qui régule les populations de grand gibier (cerfs, chevreuils, sangliers). Le niveau des populations est reconsidéré périodiquement en fonction des évolutions de la forêt et de l’agriculture alentour.

Pour le forestier, il s’agit de veiller à ce que le niveau de dégâts de ces grands animaux reste supportable pour la forêt. La surpopulation n’est pas exclusivement un problème forestier. Les agriculteurs riverains subissent eux aussi des dégâts. Les accidents liés aux collisions avec les animaux augmentent proportionnellement aux populations. L’ONF évalue la population de grand gibier suivant un protocole identique d’une année sur l’autre. Cette constance sur plusieurs décennies permet d’avoir une vision de la dynamique des populations et d’adapter les plans de chasse en conséquence.

UNE POPULATION DE GRANDS ONGULÉS EN EXPANSION

Le cerf n’est pas du tout une espèce en danger, sa population a même explosé en France. Actuellement, le cerf occupe 33 % du territoire national métropolitain, alors qu’il n’en occupait que 13 % en 1985. En 2015, il est présent dans 51 % des forêts françaises. L’effectif national a très certainement franchi le cap des 280 000 animaux.

L’effectif de chevreuils au niveau national est de l’ordre de 1,5 million d’animaux soit une multiplication par 3,2 au cours des 20 dernières années.

QUELQUES RÈGLES POUR BIEN PARTAGER LES BIENFAITS DE LA FORÊT

Pour que le plaisir reste entier et pour préserver la forêt, quelques règles s’imposent :

• Garez-vous sur les espaces appropriés. Ne bloquez ni les voies dédiées à l’intervention des secours, ni les voies consacrées au travail des forestiers. De même, ne vous garez pas devant un dépôt de bois, car un camion peut venir charger à tout moment.

• Optez pour une tenue voyante et ne pénétrez pas dans les zones d’exploitation forestière ni les zones de chasse.

• Les parcelles de jeunes semis ou en régénération sont interdites à la cueillette, vous écraseriez les jeunes pousses, l’avenir de la forêt.

• Limitez votre récolte aux seuls champignons identifiés comme comestibles et sûrs. Il est interdit de ramasser plus de 5kg (un panier) de champignons par personne lors d’une cueillette.

• Pour permettre l’identification du champignon, ramassez-le en entier, avec son pied. En cas de doute, rendez-vous chez un pharmacien mycologue.

MUTUELLE COMMUNALE

Dans un contexte de difficultés de gestion de nombreux budgets familiaux, la Municipalité de Senonches et les acteurs sociaux de notre territoire constatent une augmentation importante des familles qui abandonnent leur couverture complémentaire santé du fait de la hausse importante des tarifs ou de difficultés financières grandissantes.

En effet, les contrats collectifs en entreprises donnent aujourd’hui une réponse destinée uniquement aux salariés. Or les garanties et les tarifs de ce qui est dénommé aujourd’hui « mutuelles communales » répondent aux besoins des populations non éligibles à un contrat groupe (retraités, personnes sans emploi ne relevant pas de la CMU et aux professions non salariées).

Depuis le 1er janvier 2019, une mutuelle communale est proposée aux habitants de la commune grâce au partenariat conclu avec la société AXA France. Ce partenariat étant en place depuis plus de 3 ans, la municipalité souhaite relancer cette opération par le biais d’un nouvel appel à partenariat.

Pour répondre aux besoins de l’ensemble des habitants, la municipalité souhaite rappeler que les enjeux de la mise en place d’une mutuelle communale sont les suivants :

  • Améliorer l’accès aux soins pour tous
  • Proposer une offre de soins de qualité, de proximité et à des prix compétitifs

Une mise en place effective de la nouvelle mutuelle communal est souhaitée pour le 1er janvier 2023.

> CONSULTER LE DOCUMENT <

Formation tout au long de la Vie

 

Au cours des 12 derniers mois…

  • avez-vous reçu des conseils ou des informations sur des formations ?
  • avez-vous suivi un cours, un stage ou une formation dans un but personnel, par exemple des cours de sport, de dessin, de langues, des leçons de conduite ?
  • avez-vous dû surmonter des difficultés pour suivre vos études ou des formations ?

Ce sont quelques-unes des questions posées dans l’enquête sur la formation tout au long de la vie (FLV) que l’Insee et la Dares réalisent, de septembre 2022 à mars 2023.
30 000 logements seront interrogés sur tout le territoire français.

Une enquête pour mesurer l’accès à la formation et les difficultés dans la vie quotidienne

L’enquête Formation tout au long de la vie (FLV) s’intéresse à toutes les expériences de formation (leçon de conduite, stage de cuisine, cours de sport par exemple). Elle a aussi pour objectif de mesurer l’accès à la formation, l’usage des outils numériques dans les démarches administratives et certaines compétences utiles dans la vie quotidienne.

Cette enquête s’inscrit dans la lignée des enquêtes sur la formation des adultes menées depuis 2006 (AES, Adult Education Survey) et des enquêtes sur les difficultés dans la vie quotidienne (IVQ, enquête Information et Vie Quotidienne) menées depuis 2004.

Une enquête nationale qui s’inscrit dans un cadre européen

Définie par un règlement européen, l’enquête Formation tout au long de la vie est conduite dans l’ensemble des pays européens. En France, elle est réalisée par l’Insee et le service statistique du Ministère en charge du Travail, la Dares (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques).

Comment se déroule l’enquête ?

Afin de disposer de résultats représentatifs de l’ensemble des ménages résidant en France, il n’est pas nécessaire d’interroger chaque ménage : cela prendrait trop de temps et serait trop coûteux. Un échantillon de logements est donc tiré au hasard. Si vous avez reçu un courrier postal de l’Insee vous invitant à répondre à cette enquête, c’est que vous avez été tiré(e) au sort. Un enquêteur de l’Insee va vous contacter pour fixer un rendez-vous. Il est tenu au secret professionnel et est muni d’une carte officielle.

Une seule personne de votre foyer, choisie au hasard, sera interrogée. Lors de l’entretien, l’enquêteur lui posera une série de questions sur son parcours scolaire, les formations qu’elle a suivies ou encore son usage d’internet. Il lui proposera ensuite quelques mises en situations issues de la vie courante ; la personne interrogée sera par exemple amenée à rechercher des informations dans un texte simple ou à faire quelques calculs.

L’entretien durera 50 minutes environ.

Parce que chaque situation compte, votre réponse est importante

Même si vous n’avez suivi aucune formation, votre réponse est essentielle pour que la diversité des situations soit prise en compte et pour mieux comprendre pourquoi certaines personnes n’accèdent pas à la formation.

Vos données sont anonymes, vos réponses protégées

Cette enquête est reconnue d’intérêt général et de qualité statistique, et est à caractère obligatoire. La collecte de cette enquête est placée sous la responsabilité de l’Insee. Le secret statistique garantit la confidentialité de vos réponses. Celles-ci seront utilisées uniquement à des fins d’études statistiques.

Quelques chiffres issus de précédentes enquêtes

Chasse 2022-2023

La chasse

chasse-peche-senonches

Nichée au cœur de sa forêt, à la lisière des territoires de boqueteaux du Thymerais, Senonches offre une grande variété de territoires pour les amateurs de Chasse. Pour assurer une plus grande sécurité aux différents usagers de la forêt et assurer une tranquillité plus importante pour les chasseurs, un calendrier de chasse en forêt de Senonches a été établi par l’ONF en partenariat avec les acteurs locaux. Ce calendrier peut être consulté en mairie ou auprès de l’ONF.

> Consulter la carte des Lots en forêt domaniale de Senonches <
> Consulter le calendrier de chasse (sur le site de l’ONF) <